5 accessoires indispensables pour le bikepacking

bikepacking

Publié le : 14 décembre 20226 mins de lecture

Le bikepacking st un mouvement avec lequel les cyclistes se déplacent de manière flexible, légère et autonome. Ils répartissent intelligemment leur équipement et leurs bagages de manière à pouvoir s’insérer dans des espaces plus réduits. De nombreuses personnes sont attirées par ce mouvement car il offre une liberté de responsabilité et d’aventure. Mais quels sont les cinq accessoires essentiels pour le bikepacking ?

Les sacoches et le sac de couchage !

Vous pouvez transporter du matériel, des fournitures ou même des vêtements supplémentaires lors de vos randonnées dans vos sacoches. Il existe de nombreuses options pour les vélos non motorisés et les véhicules motorisés. Vous pouvez notamment opter pour de petites sacoches pour les randonnées d’une journée, avec des rouleaux d’outils sous le siège ou des poches pour les snacks ou les outils. Vous pouvez également vous procurer des sacoches pour guidon, des sacoches pour demi-cadre et des sacs de randonnée. Pour les longs voyages à vélo, envisagez des sacoches pour tige de selle, des sacoches pour cadre complet et des sacoches pour roue de guidon.

Dormir dehors signifie un manque de confort. Si un lit n’est pas disponible, il est inutile d’emporter la tente de camping, car elle est très lourde pour le poids. Les gens optent souvent pour un bivouac léger en utilisant une tente légère. Bien que ce ne soit pas l’option la plus compacte, sa taille peut tenir dans une sacoche ou un sac de guidon. Vous pouvez également choisir de réduire encore plus la taille et utiliser le SOL Escape Lite Bivvy. Ce classique parmi les bikepackers est extrêmement fin et tient dans un petit sac. Le biwy Alpkit Elan est un mélange de confort et de compacité. Ne pesant que 150g du bikepack qui peut se glisser dans la poche de votre maillot de vélo et reste respirant et imperméable. Il est également recommandé de choisir cette option minimaliste si vous recherchez un bon équilibre entre les deux. Il peut être plié de manière compacte en un paquet de la taille d’une bouteille qui pèse moins d’un kilogramme. Vous pouvez vous rendre sur le site bikepackeur.fr pour avoir plus d’informations sur les accessoires de bikepacking.

Choisissez bien votre veste de pluie !

Si vous n’avez pas de bâton magique pour arrêter la pluie pendant votre aventure à vélo, pas de panique. Comme le dit le dicton, il n’y a pas de mauvais temps, seulement du mauvais matériel. Le tissu imperméable fait partie des accessoires bikepacking qui peuvent vous protéger. Ses fibres sont plus fines que les gouttes de pluie, mais sept fois plus larges qu’une molécule de vapeur. Ce tissu permet à la transpiration de s’échapper tout en empêchant les précipitations d’entrer. Il existe de nombreuses variantes, ce qui en fait la veste parfaite pour tout amateur de cyclisme. La veste C3 de Gore Wear est un choix idéal pour les cyclistes débutants. Son poids léger et sa nature imperméable en font un excellent choix pour les débutants. En outre, la veste comprend des bandes réfléchissantes, un logo et de nombreuses poches. Même si vous êtes pris dans une tempête, vous serez facilement identifiable. Vous devriez considérer le modèle Shakedry comme la meilleure option pour une protection imperméable et à séchage rapide.

Enfilez le cuissard cargo !

Les cyclistes qui parcourent de longues distances développent des douleurs aux fesses en raison d’un soulagement tardif de l’inconfort. Par conséquent, il est extrêmement utile de porter des shorts de cyclisme avec des poches pour ranger des objets. Il est recommandé d’en acheter un avec une poche pour transporter votre téléphone ou une barre de céréales. De cette façon, lorsque vous avez besoin d’un soulagement immédiat de votre inconfort, vous pouvez accéder facilement à vos articles de de bikepacking. Il existe de nombreuses options que chacun peut essayer, comme les modèles cargo qui constituent un bon choix. D’autres ont une peau de chamois en cuir avec une fonction de séchage rapide qui peut vous satisfaire. Grâce à sa grande taille, vous pouvez transporter tout ce dont vous avez besoin.

Procurez-vous un casque pour vous protéger !

Trouver la bonne formule de casque ne prend pas beaucoup de temps. Un casque est une exigence non négociable. Idéalement, il doit répondre à certaines normes de sécurité appelées CE. La plupart sont réglables pour trouver la bonne taille ; et il peut être acheté dans des couleurs standard pour votre tenue de cycliste. De plus, le style compte dans le choix d’un casque ! Vous n’avez pas besoin de remplacer votre casque s’il s’agit de votre modèle habituel. Deux facteurs importants dans le choix d’un nouveau casque sont les fentes de ventilation et une coque extérieure flexible. Comme votre tête devient très chaude lorsque vous roulez pendant de longues périodes, la présence de fentes d’aération dans votre casque vous permettra de rester aéré plus longtemps. Il est recommandé de porter des casques avec MIPS. Ces casques ont un autocollant MIPS jaune vif à l’arrière qui permet de les identifier facilement. Le système MIPS possède une structure de rotation interne qui permet au crâne de l’utilisateur de se déplacer légèrement en cas de chute. Cela réduit considérablement le risque de blessure à la tête. En outre, les casques équipés du système MIPS sont frais, ventilés et offrent une visibilité dans toutes les conditions d’éclairage. En effet, les casques MIPS intègrent à la fois les éléments structurels du système MIPS et un éclairage LED pratique.

Plan du site