Assurance vélo : comment choisir la meilleure ?

Assurance vélo

Publié le : 24 janvier 20237 mins de lecture

Vous venez d’acheter un vélo et vous souhaitez savoir s’il est obligatoire de souscrire une assurance pour pouvoir l’utiliser en toute tranquillité. Effectivement, certains modèles de vélo nécessitent exclusivement d’être assuré alors que ce n’est pas toujours le cas avec d’autres. Toutefois, de nombreuses solutions s’offrent à vous en termes de choix d’assurance. Mais ce choix s’avère souvent difficile en raison d’une variété d’offres disponibles sur le marché.

Assurance vélo : pour quel intérêt ?

Pour bon nombre de citadins, le vélo est devenu le moyen de transport principal. De ce fait, ces derniers ont tendance à s’orienter vers des modèles bien plus performants, qu’il s’agisse d’un vélo électrique, VAE ou un vélo classique. Le coût d’achat de ce moyen de transport peut déjà représenter un motif valable pour souscrire à une assurance.

De manière générale, il est vivement recommandé de disposer d’une assurance vélo pouvant couvrir la casse, le vol, les dégâts corporels et matériels. Effectivement, il s’agit ici des garanties qui ne sont pas du tout incluses dans votre assurance multirisque habitation ou encore moins dans la responsabilité civile.

Bien évidemment, opter pour une assurance vélo permet de bénéficier de multiples avantages au quotidien. Cette assurance saura vous protéger en cas d’incident, en particulier si vous avez opté pour un modèle plutôt onéreux. Cependant, il convient de bien choisir votre assurance en fonction de vos besoins. Pour recueillir davantage d’informations et pour mieux vous orienter dans votre choix, consultez biikee.fr.

Assurer son vélo : est-ce que c’est obligatoire ?

Puisque plusieurs véhicules nécessitent d’être assuré, il est normal de vous demander si votre vélo doit obligatoirement disposer d’une assurance pour être utilisé. Ainsi, si vous avez opté pour un modèle standard qui ne dispose pas de moteur, il n’est pas du tout obligé de souscrire à une assurance. Cependant, du fait que son coût d’achat puisse être très élevé, il est tout de même conseillé de l’assurer.

En ce qui concerne les vélos électriques, il doit obligatoirement être assuré. En effet, ce type de modèle appartient à une catégorie de véhicules terrestres disposant d’un moteur et qui nécessite un permis pour pouvoir circuler librement sur les pistes cyclables. Ainsi, afin de mieux assurer votre protection, une assurance vélo électrique est obligatoire pour ce type de modèle.

Pour les VAE ou vélo à assistance électrique, ils disposent d’un moteur qui se coupe automatiquement lorsque la vitesse dépasse 25 km/h toutefois, ces modèles ne nécessitent pas forcément une souscription à une assurance, mais cela reste tout de même conseillé. Pour ce qui est d’un vélo cargo, il n’est pas soumis à une obligation d’assurance sauf s’il est équipé d’un moteur.

Mais comment mieux choisir votre assurance vélo ?

De bons nombres d’assureurs mettent en avant différentes sortes de solutions pour les cyclistes. L’existence des multitudes d’offres disponibles sur le marché rend parfois le choix plutôt difficile. Effectivement, la comparaison entre les différentes options n’est pas si simple. Souhaitez-vous seulement être assurés au niveau de la casse et du vol, ou également au niveau des dommages corporels ? Plusieurs questions se posent en effet.

Le premier critère de choix reste cependant sur le tarif d’assurance vélo. Suivant la valeur d’achat du vélo, la prime d’assurance peut, elle-aussi, varier. Le frais prend également en considération l’ancienneté de votre modèle ou de votre lieu de résidence. Toutefois, le prix ne doit pas être votre seule condition d’option. En optant pour une assurance moins chère, vous risquerez peut-être de rencontrer de mauvaises surprises quand vous recevrez votre indemnité.

Ainsi, il est important de bien connaître l’étendue des garanties ainsi que les conditions d’exclusions afin que vous puissiez être indemnisé comme il faut. Soyez toujours vigilant et ne négligez aucun détail, aussi moindre soit-il. Dans le cas où certains renseignements ne seraient pas mentionnés, n’hésitez surtout pas à demander plus de précisions supplémentaires.

Qu’en est-il des autres critères à prendre en compte ?

Tout d’abord, vous devez vérifier si votre contrat d’assurance d’habitation ne couvre pas déjà un vol de vélo à domicile. Dans la mesure où c’est le cas, vous devez alors consulter les conditions dans lesquelles il est possible de percevoir une indemnité. Autrement, il vous faudra vous souscrire à des assurances vélo spécifiques pour être indemnisé.

Généralement, les assureurs mettent en avant les mêmes garanties sur les mêmes types d’infractions. Il est de ce fait indispensable de réfléchir au montant de l’indemnité qu’ils proposent. À noter que l’assurance ne peut indemniser que 2 sinistres chaque année. Ainsi, vous devez garder en tête les montants restant à votre charge, la franchise.

Dans tous les cas, il est tout à fait possible d’opter pour un site de comparaison en ligne pour mieux vous aider à trouver la meilleure assurance pour votre vélo. Cela permet également de vous simplifier la tâche et vous fera gagner du temps. Qu’il s’agisse d’un vélo de route ultraléger, un VAE ou simple vélo urbain, n’hésitez pas à opter pour un site de comparaison avant de prendre une décision.

Plan du site