Le vélo couché : une position idéale pour le dos et aérodynamique !

Publié le : 07 avril 20214 mins de lecture

Avant tout, le vélo couché est une sorte de vélo pour avoir un plaisir sans contrainte. Généralement, son premier atout est le confort physique d’une personne, mais il a un autre avantage psychologique qui se centralise sur le retour veineux humain et au niveau du travail cardiaque. De ce fait, il procure une position parfaite pour l’aérodynamique et pour le dos. C’est pourquoi le vélo à couché est très différent du vélo traditionnel.

Un vélo couché : qu’est-ce que c’est ?

Une manière générale, le vélo couché, aussi appelé velorizontal ou vélo horizontal, est une sorte de véhicule à propulsion humaine, qui a été conçu de telle manière que le vélo à pédaler. La personne qui va pédaler se placera à l’avant du vélo, dont le siège s’appuiera le dos de la personne. En effet, la roue de vélo couché est parfois très petite et son guidon se situe soit sous les fesses de la personne, soit au-dessus de ses genoux. Ainsi, il est très confort, et son aérodynamisme pourrait être très avantageux pour effectuer un voyage.

Les caractéristiques principales du vélo à coucher

Particulièrement, le pilote du vélo couché doit allongé ou assis sur le siège. Selon un angle variable, ce dernier et incliné vers l’arrière du vélo même. Pour les longues randonnées, il est recommandé de tourner autour des 20 degrés ou 30 degrés pour ses courses. Mais il faudrait quand même faire attention sur l’appui du dos, car c’est très mauvais pour ce dernier. En outre, le pédalage se fera en position couchée ou assise vers l’arrière (plus ce siège est allongé, plus l’aérodynamique du vélo est meilleure). De plus, les jambes sont certainement horizontales. Des points principaux sont donc très importants et à bien respecter afin de diminuer par exemples les problèmes liés aux genoux.

Un vélo couché : les avantages physiques et psychologiques

Notamment, le vélo couché présente des avantages physiques ainsi que psychologiques. Il assurera tout d’abord le confort de la personne, permettant de prévenir les divers problèmes douloureux. Aussi, il est plus sécurisé, car il possède des freins très puissants, c’est-à-dire sans risques. Par ailleurs, il offre un meilleur aérodynamique pour les cyclistes, notamment avec les jambes (bien alignées au corps) et la surface frontale (très moindre). Par conséquent, l’appui sur son dos et sur ses épaules permet de les aider à mieux transmettre la puissance renforcée aux pédales. Il est très convenable sur le plan cardiaque d’une personne, vu qu’il possède une vitesse de course assez élevée.

Plan du site